News

Grands moyens et grandes perspectives à Wickrange

23 mars 2022
Wickrange

Category

CommercialAdministratifs

Grands moyens et grandes perspectives

À Wickrange, route des Trois Cantons, Félix Giorgetti réalise, en partenariat avec Kuhn Construction, un chantier de grande ampleur. Un projet mixte d’environ 90.000 m² qui s’étend sur plus de 3 ha. Visite.

Difficile de manquer l’énorme chantier qui borde l’autoroute A4 à hauteur de Wickrange. C’est là, à quelques minutes de la capitale et à proximité des frontières, sur la route des Trois Cantons, que Félix Giorgetti construit un nouveau centre d’activités mixtes. Un projet de plus de 90.000 m² bruts construit sur un site de 3,3 ha. Il s'agit d’un ensemble composé d’une zone commerciale et d’un futur lotissement développé et construit par Félix Giorgetti.

Le top départ a été donné en janvier 2020, date à laquelle a débuté l’intense et vaste tâche de terrassement. Quelques mois et quelque 260.000 m³ de déblais évacués plus tard, le gros œuvre a pu débuter. Les pelles et les tombereaux ont laissé place aux bétonneuses, aux banches de coffrage, et surtout à 9 grues Skyliners : six grues à tour, deux grues mobiles et une grue sur chenille. Preuve, s’il en fallait, de la grandeur du chantier. 

Sans en dévoiler le concept – qui sera bientôt présenté lors d’une conférence de presse – ce nouveau centre regroupera de nombreuses activités qui contribueront à son attractivité auprès de différents publics :

  • Artisanales et commerciales  ;
  • Des bureaux  ;
  • Un hôtel ;
  • Un park house d’une grande capacité.

Quatre zones de travail

L’ampleur du chantier est telle qu’il a été divisé en quatre zones. Au total, ce sont jusqu’à 85 personnes, ouvriers et encadrants, qui œuvrent dans cette immense ruche où le complexe sort peu à peu de terre. « Dans la zone du park house, nous terminons le niveau +2, présente notre responsable de projet. Les élévations des murs de l’hôtel ont également commencé », explique notre chef de projet.

En ce qui concerne la construction en elle-même, le bâtiment principal ainsi que les bureaux se composent d’une charpente métallique avec des planchers en bacs acier collaborants, les élévations extérieures sont en béton armé coulé sur place et en prémurs à l’intérieur. Pour les bureaux, la dalle en béton sera lissée et laissée brute.

L’hôtel de sept étages et de 40 m de hauteur sera constitué, quant à lui, de panneaux sandwich préfabriqués de 8,10 x 3,05 m allant jusqu'à 12 tonnes pour les plus lourds. Il s’agit de murs en béton qui comprennent à la fois l’isolation et la finition. Ces éléments structurels permettent ainsi un gain de temps important.

« De manière générale, nous procédons par phase. Par exemple, nous montons trois niveaux, puis nous fixons la charpente métallique. Elle est composée de poteaux de 15 à 18 m. Puis nous posons les bacs en acier et nous bétonnons un niveau après l’autre. C’est plus efficace de procéder ainsi », détaille-t-il.

À l’entrée du chantier, d’importants travaux de raccordement aux réseaux extérieurs (eaux pluviales et eaux usées) ont également été exécutés. Les équipes ont procédé à un fonçage sous terrain pour passer sous la route de la rue des Trois Cantons. Une tranchée de 10 m de long a été creusée pour installer une machine qui permet d’implémenter des tuyaux à cinq et sept mètres de profondeur.